La CGT appelle à se rassembler devant la sous-préfecture le jeudi 22 juin à partir de 17h, communiqué CGT

Concernant l’EHPAD de Barbazan une distribution de tracts a eu lieu à partir de 16h;Barba 06 2017 rv

Le rdv avec le nouveau député: nous avons rencontré la secrétaire qui nous a indiqué qu’elle était toujours la secrétaire de Carole Delga (apparemment la passation n’est pas encore effective).

Une délégation a été reçue à la préfecture par Mme la S/préfète compte rendu suit.

« L’UL CGT Comminges a appelée à un rassemblement le 22 juin 2017 à 17h00 devant la sous préfecture contre une république en marche arrière.
120 ans de droit du travail conquis par les luttes sociales démantelé avec la loi El Komri et maintenant macron qui continu ce qui l’a commencé avec le gouvernement hollande. 
Les projets de Macron ce sont :
– la fin de tous les droit garantis par les conventions collectives,
– la fin du contrat de travail, le contrat de travail subira les règles régressives prévue par l’accord d’entreprise,
– la fin de la protection sociale pour tous, macron par ses projet veut en arriver à privatiser la protection sociale,
– c’est la fusion de toutes les instances représentatives du personnel avec une perte importante des pouvoirs de chaque instance notamment celle du CHSCT,
– c’est la « barémisation » et plafonnement des indemnités prud’homales suite de la « loi Macron » qui ne facilite pas les condition de saisie, le tout pour favoriser le licenciement abusif.
Avec tout ce que nous prévoit ce gouvernement qui est la suite du PS c’est une régression sociale et non une progression, nos enfants, petits enfants travaillerons comme au 19ième siècle.
Par cette mobilisation nous exigeons l’ouverture d’une négociation sociale sur :
– l’abrogation de la loi travail
– la réduction du temps de travail à 32 heures et une augmentation des salaires et des pensions retraite sur la base du smic à 1800€ brut,
– le renforcement des conventions collectives et le rétablissement de la hiérarchie des normes,
– le maintien et le développement de la protection sociale,
– le renforcement des service publics, du statut et des garanties des agents …..

A 16h00 des agents de l’EHPAD de BARBAZAN sont allé à la permanence de Mr AVIRAGNET pour le rencontrer afin de savoir où en était ses promesses électorale sur le transfert de l’EHPAD vers le fonction publique hospitalière, n’étant pas présent les agent ont remis un tract à la secrétaire afin qu’elle lui remette ainsi qu’à Mme DELGA.
Par la suite les agents ont fait une distribution de tract sur le rond point Pégot afin d’alerter de nouveau la population de leur situation inchangée.
Une délégations sera reçu par Mme la Sous Préfète de Saint-Gaudens consciente que le dossier n’avait toujours pas évolué depuis sa dernière rencontre avec la DG de l’ONAC et tous  les agents de l’EHPAD qui avait eut lieu en décembre 2016 ; Mme La Sous Préfète précise que ce dossier fera partie de l’une de ses priorités. »

Annick

Partager cet article : 
Poster un Commentaire
Nom:
E-mail:
Site Web:
Commentaire: